Responsive image
 

La voie romaine de Corseul à Avranches




Dernière mise à jour août 2020

La voie au départ de Corseul jusqu'à Coëtfinet à 3.5km à l'est

Au départ de Corseul, il est généralement admis que les voies de Rennes et d'Avranches étaient réunies et suivaient un itinéraire très proche de l'actuelle D794. Une coupe de la voie a été effectuée dans la parcelle AB119 [1, p. 125]. Cette parcelle se trouve à 600m à l'est de l'église, au croisement de la rue de la Ville Deneu.

A 1200m de Corseul, la voie devait se détacher de l'actuelle D794 pour passer légèrement au sud, en empruntant un chemin qui existe toujours.

A niveau de Coëtfinet, la voie d'Avranches continuait vers la Ville-ès-Denis alors que celle de Rennes continuait vers Dinan et Léhon.

La voie entre Coëtfinet et la Rance

Jusqu'à Bois Riou, la voie existe toujours sous la forme d'un chemin plutôt étroit utilisé comme chemin de randonnée (GRP Tour du Poudouvre). Sur cette section, elle est appelée dans le cadastre de 1843 de Quévert, "Chemin de Létra, ancienne voie romaine". A l'est de Bois Riou, la voie apparaît au milieu des champs sur les photos satellites. Après Mitasse, on suppose que la voie rejoint la Grand-Ville où elle se divise [2, p. 34]. On a deux possibilités pour franchir la Rance. La branche nord par le Bourg Neuf et la Mettrie est plus directe. La branche sud fait un détour par l'Asile aux Pêcheurs où se trouvait le port gallo-romain [3].


La voie près de Bois Riou en Quévert

La voie entre la Rance et Dol-de-Bretagne

Après le passage de la Rance, les deux branches se rejoignent. Sur les communes de Lanvallay, Saint-Hélen et La Vicomté-sur-Rance, la voie est confondue ou très proche de la D795.

En arrivant sur la commune de Pleudihen-sur-Rance, il y a une incertitude sur 5km jusqu'au Vieux Bourg sur la commune de Miniac-Morvan. Un itinéraire nord pourrait être possible par l'Hôtellerie, l'Hôpital et la Madeleine. Un itinéraire sud très proche de la D795/D676 est également possible par la Ville Blanche. L'itinéraire nord évite un affluent du ruisseau de Coëtquen. A l'est du Vieux Bourg, l'itinéraire est mieux assuré et proche de la D676 jusqu'au ville de la Barre sur la commune de Plerguer. Ensuite, la voie rejoint le bourg de Baguer-Morvan par le Désert, la Chapelle, et la Touche.

La voie à l'est de Dol-de-Bretagne

Après Baguer-Morvan, la voie suit la limite entre Dol-de-Bretagne et Baguer-Morvan, puis la limite nord de la Boussac et de Pleine-Fougères. Le franchissement primitif du Couesnon se faisait vraisemblablement au nord de Pontorson. D'après [4, p. 48], il se faisait près du village du Pas-au-Boeuf, à 2,5km au nord de Pontorson. Cependant, cette hypothèse ne semble pas compatible avec la direction de la voie qu'on vient de suivre sur la limite nord de Pleine-Fougères jusqu'au sud du bourg de Sains. Il faudrait peut-être rechercher un passage du Couesnon un peu plus au sud, dans le prolongement d'une ligne passant les villages de la Haye (commune de Saint-Georges de Gréhaigne) et les Milardières (commune de Moidrey).

La voie dans le département de la Manche

La voie a été reconnue lors d'une prospection aérienne en 1989 par L. Langouët sur la commune de Pontorson au sud des Pas, et sur la commune de Tanis au nord de Brée aux Haussières [5].

Y. Autret
2013-2020

Références

  1. C. Bizien-Jaglin, P. Galliou et H. Kerébel. Carte archéologique de la Gaule Côtes-d'Armor. Maison des Sciences de l'Homme. Paris 2002. 408 pages.
  2. A. Provost, É. Philippe. Le réseau viaire principal du nord de la Bretagne de la Protohistoire au Moyen Age. Rapport de prospection inventaire. Service régional de l'archéologie de Bretagne. Rapport SRA 2010 RAP02613. En ligne sur http://bibliotheque.numerique.sra-bretagne.fr/items/show/3125
  3. L. Langouët. La voie romaine Fanum-Martis-Reginca et son insertion dans le paysage. Les Dossiers du Ce.R.A.A. n°24. Centre Régional d'Archéologie d'Alet. 1996.
  4. P. Banéat. Etude sur les voies romaines d'Ille-et-Vilaine. Buletin de la Société Archéologique d'Ille-et-Vilaine. Tome LIV. 1927 pp. 3-82 .
  5. L. Langouët. Rapport de prospection inventaire. Service régional de l'archéologie de Bretagne (SRA). 1989 RAP00494. En ligne sur http://bibliotheque.numerique.sra-bretagne.fr/items/show/2768